//une autre expérience de l’art, pour imaginer demain

conversation publique Mouvement des transitions #9 jeu. 1er déc.

Mouvement des transitions #9

"Tout seul et tous ensemble ? Repenser le changement par l’émeute" avec Jacques Deschamps

jeu. 1er déc.

Le temps de l’émeute est-il dépassé ou venu ? Est-ce encore un recours possible, probable ou nécessaire pour changer de monde ?

Dans la Constitution française de l’an I, l’article final de cette dernière reconnaissait l’insurrection face aux violations de la volonté du peuple comme « le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». Bien que cette constitution ne fût jamais appliquée, l’article matérialise en lui-même la tension inhérente à la démocratie représentative telle que nous la connaissons : d’un côté, le pouvoir des représentant·es démocratiquement élu·es sur le peuple et de l’autre le pouvoir potentiel du peuple sur ses représentant·es, par le biais de l’émeute populaire. De fait, la possibilité d’une telle émeute en démocratie reste un mystère de la politique : l’irruption de la désobéissance brute pouvant devenir brutale est-elle le potentiel de transformation et de transition démocratique ?

 

Lorsqu’on parle d’émeute, certain·es parlent des meutes. D’autant que l’émeute est par nature ambivalente : à la fois expérience individuelle - parce qu’elle s’éprouve subjectivement, que collective - parce qu’elle s’impose objectivement à toutes et tous ; mais aussi extatique puisqu’il s’agit de sortir de soi comme de chez soi. Elle suscite l’effroi de la destruction, la vision du peuple comme populace et la peur des meutes comme l’espérance d’une transformation radicale et d’un autre monde. Ainsi l’Émeute est un soulèvement qui exige le changement d’état et de régime d’existence. C’est faire corps avec d’autres corps, c’est un combat au corps à corps : celui d'une multitude de corps se constituant en masse solidaire hors des corps constitués et des corps-porations.

 

Pour penser collectivement l’émeute comme un espace de transition, retrouvez Dominique Quessada, Raphaël Liogier et leur invité, le philosophe Jacques Deschamp, jeudi 1er décembre sur la Mezzanine de la Maison des métallos.

  • distribution

    avec Jacques Deschamps, Raphaël Liogier & Dominique Quessada

     

    Secrétaire scientifique et rédacteur du Dictionnaire des notions, dans l'Encyclopédie universelle de la philosophie (PUF), Jacques Deschamps est professeur agrégé de philosophie.

  • dates / horaires

    jeu. 1er déc. 19h

  • infos pratiques

    tarif CoOP 3, 6 ou 9€ (c'est vous qui choisissez)

    ouverture des réservation le 02 nov.

     

    Le Mouvement des transitions est un programme de conversations publiques bimestrielles confié aux philosophes Raphaël Liogier et Dominique Quessada par La Maison des métallos.