//une autre expérience de l’art, pour imaginer demain

balade Balade sentimentale augmentée 09 > 20 mars 2022

Balade sentimentale augmentée

Dérive connectée

09 > 20 mars 2022

Le Bas-Belleville par les récits de vie et d’exil des habitant·es qui y vivent.

La balade du Bas-Belleville s’appuie sur une collecte numérique des récits de vie et d’exil de ses habitant·es menée depuis un an par l’équipe de Judith Depaule. Cette balade connectée propose de dériver dans le quartier, seul·e ou à deux, afin de découvrir l'intime et l’infime qui composent ce territoire. On vous fournit l’appli (à l'accueil de la Maison des métallos) et vous déambulez au gré des récits audio ou vidéo. Laissez-vous surprendre au fil de votre trajet par quelques trésors cachés…

 

 

  • production

    la balade sentimentale augmentée est une co-production entre Mabel Octobre et la Maison des métallos, développée en partenariat avec le studio de création numérique hérétique

     

    ce projet a reçu le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique dans le cadre du programme Écran vivant et celui de la Ville de Paris

     

                

réservation
  • dates / horaires

    mer. 9 mars 12h et 13h
    jeu. 10 mars 12h et 13h
    sam. 12 mars 15h, 16h, 17h
    dim. 13 mars 17h30 et 18h30
    mer. 16 mars 12h et 13h
    jeu. 17 mars 12h et 13h
    sam. 19 mars 15h, 16h, 17h
    dim. 20 mars 17h30 et 18h30

  • infos pratiques

    durée estimée 1h

    tarif CoOP 3, 6 ou 9€ (c’est vous qui choisissez!)

     

    Pensez à venir avec votre smartphone (chargé, c'est mieux!) et vos écouteurs (ou votre casque) pour profiter pleinement de cette balade

  • partenaires

    la balade sentimentale augmentée est une co-production entre Mabel Octobre et la Maison des métallos, développée en partenariat avec le studio de création numérique hérétique

     

    ce projet a reçu le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique dans le cadre du programme Écran vivant et celui de la Ville de Paris

     

                

à lire aussi