//une autre expérience de l’art, pour imaginer demain

conversation publique Mouvement des Transitions #3 mar. 23 nov. 19h

Mouvement des Transitions #3

"Continuer à douter" avec Mathieu Potte-Bonneville

mar. 23 nov. 19h

“J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil dont vous disposiez est un marteau, de tout considérer comme un clou”, ainsi était formulée par Maslow la loi de l’instrument. Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Ces dernières années, les plateaux médiatiques sont devenus le point de passage d'experts, spécialistes, informateurs divers... mais leur "expertise" n’est-elle pas comparable au marteau de Maslow ? Ne pourrait-on pas s’offrir le luxe de continuer à douter ?

Pas un doute systématique, pas le doute paranoïaque du complot, mais un doute sur la manière dont ces explications s'élaborent et se diffusent, y compris lorsqu'elles correspondent à ce que nous voudrions entendre. Le point de départ (auquel il faudra sans doute toujours revenir) serait d'examiner collectivement comment émergent les savoirs qui bâtissent les disciplines, et comment en retour les disciplines disciplinent les savoirs... et les hommes. Bref, il s'agirait de savoir comment échapper à la tendance disciplinaire de tout savoir ? Comment échapper à la moralisation de la connaissance, même avec les intentions les plus ouvertes, plurielles, interdépendantes ? Comment échapper à la dictature (même implicite) des chapelles de pensée ?  Lors de cet épisode du mouvement des transitions, la discipline indisciplinée du doute sera le thème du voyage, avec comme guides de l’indiscipline Raphaël Liogier, Dominique Quessada et le philosophe Mathieu Potte-Bonneville pour ensemble continuer à douter...

En association avec “Réparer le futur”, édition 2021 du Festival des idées Paris

__________

Le Mouvement des transitions est un programme de conversations publiques bimestrielles confié aux philosophes Raphaël Liogier et Dominique Quessada par la Maison des métallos

 

  • dates / horaires

    • 23 novembre - 19h
  • infos pratiques

    tarif CoOP : 3, 6 ou 9 euros