9 -> 13 octobre 2018
Théâtre

MUJER VERTICAL

Colombie : des victimes victorieuses
Éric Massé
  • Spectacle franco-colombien En novembre 2016, lors d’un séjour à Bogota, Éric Massé a recueilli les mots de femmes démobilisées, victimes, artistes, journalistes, politiciennes, reflets de l’histoire contemporaine de la Colombie. Quatre d’entre elles sont sur le plateau pour raconter ces témoignages : Alejandra Borrero, grande comédienne, star de telenovelas, figure emblématique engagée pour les droits des femmes et dans le processus de paix, accompagnée de trois de ses compatriotes, anciennes membres des FARC ou victimes civiles, pour qui le théâtre a été une étape essentielle dans leur processus de réhabilitation. En faisant entendre sur une même scène leurs paroles complémentaires, Éric Massé fait écho au travail de réconciliation nationale en oeuvre depuis quelques années en Colombie. Il incarne à leurs côtés son personnage de Juliette et mêle à ces témoignages des extraits de textes de figures féminines.

     

    9 → 13 octobre
    mardi, mercredi, vendredi > 20h
    jeudi, samedi > 19h
    durée 1h20
    à partir de 16 ans
    spectacle en espagnol et en français, surtitré en français et en espagnol
    tarifs de 5 à 15 euros

  • conception, mise en scène et scénographie Éric Massé
    textes d’Élisabeth Badinter, Andrée Chédid, Virginie Despentes, Catherine Millet, Florence Thomas, Simone Veil, citation de Simone de Beauvoir, témoignages des interprètes
    avec Alejandra Borrero, María Alejandra Martinez, Éric Massé, Julisa Murillo, Ana Milena Riveros
    collaboration artistique Manuel Orjuela
    collaboration dramaturgique Florence Thomas
    création vidéo et photographies Fabienne Gras
    création lumière Florent Oliva
    création son et régie générale Jules Tremoy
    costume de Juliette Dominique Fournier
    chansons originales Nelida Karr
    traductions Marlène Bondil, Alexandra Carrasco-Rahal, Magali Kabous, Lluís Miralles, Florence Thomas
    coproduction La Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche, Compagnie des Lumas, Casa E Social (Bogota), Institut Français - Guinée Équatoriale
    avec le soutien de l’Institut Français à Paris et de la Ville de Saint-Étienne
    avec le soutien de l’ONDA - Office national de diffusion artistique
     

En vidéo

Dans le cadre de

maison_des_metallos_claire-anton-et-eux_1.jpg

focus récits de vie

Jeunes élites du théâtre français, ouvrières victimes d’un licenciement boursier, femmes survivantes de la guérilla colombienne, fille de père alcoolique, enfant sorti de l’enfer pédophile chilien, Innus québécois à l’identité arrachée, Franco-Algériens entre deux cultures, tous ont des vies épaisses d’histoires, de chagrins et d’espoirs, de souvenirs à dépasser, de colères à libérer. Le théâtre s’en nourrit et tente de transcender les passés tumultueux pour interroger chaque fois les résiliences possibles…

Autour du spectacle

11 octobre 2018

Rencontre avec l’équipe artistique du spectacle

jeudi 11 octobre → à l’issue de la représentation

13 octobre 2018
Débat  /  Rencontre

VICTUS, VICTIMES VICTORIEUSES

Le processus de création du groupe Victus a débuté en 2014. Ce laboratoire pour la reconstruction d’une mémoire collective colombienne réunit, à l’heure de la pacification, des victimes et acteurs du conflit armé qui a agité le pays depuis plus d’un demi-siècle. Ils transcendent leur passé sur la scène de la Casa E (Bogota) et mettent en acte un travail de réconciliation en écrivant une histoire commune.
Avec Alejandra Borrero, initiatrice du projet, et des interprètes. Extraits vidéos du spectacle Victus (création 2017).