4 -> 27 mai 2018

HARRAGA

Exposition  /  Photographie « Harraga » est le terme utilisé dans les dialectes marocain, tunisien et algérien pour définir le migrant qui se déplace sans documents, qui « brûle les frontières ». Le photographe Giulio Piscitelli a suivi les routes de ces migrants essayant d’entrer en Europe. Fruit d’un long projet entamé en 2010, Harraga est un témoignage unique sur les conséquences désastreuses des bouleversements du monde actuel. L’exposition est enrichie par les textes de l’écrivain italien Alessandro Leogrande et par le travail cartographique de Philippe Rekacewicz, géographe et journaliste français.

22 -> 27 mai 2018

pays de malheur!

Théâtre Younes Amrani, 28 ans, emploi jeune dans une bibliothèque, lit l’ouvrage du sociologue Stéphane Beaud 80% au bac et après. Lecture qui le mène à une réflexion sur son propre parcours. Il décide alors d’écrire au chercheur en sociologie. Commence une correspondance qui permettra à Younes de mettre en mots sa réalité, une souffrance sociale jamais décrite et jamais médiatisée. C’est cette correspondance, cette réflexion sur un état de la jeunesse que la compagnie Les Papavéracées met en scène.

29 mai -> 2 juin 2018

Monstre Manifeste

Théâtre Publié en 1962, L’Orange mécanique de Burgess décrit une société ultra-violente à travers le regard du narrateur de l’histoire : Alex, 16 ans. Avec sa bande de potes, il se livre chaque nuit à des actes criminels envers une population paralysée par la peur. Dans cette libre adaptation de cette fable philosophique, la metteure en scène nous présente une étonnante performance théâtrale intensément physique portée par le comédien, Romaric Séguin.

31 mai -> 2 juin 2018

nous sommes le vent debout

Théâtre Nous sommes le vent debout, ce sont des histoires de vies, la vie d’une certaine partie de la jeunesse d’aujourd’hui, celle des quartiers dits « populaires ». Les mots qu’ils nous livrent dans ce spectacle sont bruts, brutaux, parfois dérangeants mais toujours empreints d’espoir. Ce ne sont pas des comédiens ou des auteurs, ce sont des témoins. Des témoins de notre temps. 

6 -> 10 juin 2018

les 40 ans de l'oiseau-mouche!

Concert  /  Fête des métallos  /  Rencontre  /  Théâtre  /  Visite guidée « De tous les handicaps la déficience intellectuelle est peut-être le moins considéré. Il y a 40 ans pourtant une bande de fondus de théâtre a su voir en ces individus vulnérables de grands sensibles, des piétons de sentier méconnus, de généreux ambassadeurs d’autres réalités. L’Oiseau-Mouche est un phare dans le monde de la création théâtrale, éclairant des voies qui repoussent toujours plus loin les périmètres de l’art. »