24 mars, 31 mars, 7 avril 2018
Théâtre

L'adieu au visage

Laurence Loutre-Barbier
  • Laurence Loutre-Barbier nous offre un récit poétique et musical de son expérience dans le milieu funéraire. Se dégage une parole libre sur le thème tabou qu’est la mort. Le paysage est fait de sons et de mots qui condensent poésies, destins, parcours d’humains, dans une forme verbale et musicale. Avec L’Adieu au visage, on entre dans l’intimité des morts, des soins qu’on leur prodigue et de la personnalisation ultime dont ils sont entourés.

     

    samedis 24 mars, 31 mars et 7 avril → 17h30
    durée 45min
    tous publics
    tarifs de 5 à 9 euros
    tarif spécifique à 5 euros pour les spectacteurs de L’Avenir dure longtemps et Sandre

  • textes Laurence Loutre-Barbier
    musique Gérard Torres

Dans le cadre de

enattendantjour-1.jpg

Théâtre

Focus À la vie, à la mort

La mort, sujet tabou ? Pas aux Métallos. Nous l’avons en partage. Certains la donnent, pour libérer de la souffrance, pour se libérer parfois, pour des raisons que la raison ignore aussi. L’assistance à la fin de vie par Luc Sauveur (dans En attendant le jour), le crime “inexplicable” par Louis Althusser (dans L’Avenir dure longtemps), le meurtre de libération (dans Sandre)… la fréquentation de la mort nous renvoie inéluctablement à la vie, à nos vies dans ce qu’elles ont de plus définitif et de plus trivial aussi.