8 mai 2018
Projection  /  Rencontre

autour de mai 68 : les groupes medvedkine

avec les Mutins de Pangée et ISKRA
  • Février 1967 : Chris Marker et Mario Marret commencent le tournage d’À bientôt j’espère pendant la grève dans les usines de la Rhodiacéta de Besançon. Lors de sa projection, les ouvriers le jugent trop romantique. Pour Marker, un véritable cinéma militant ne peut être en définitive que celui qui serait réalisé par les ouvriers eux-mêmes. Très vite des cinéastes militants du collectif SLON entreprennent de former ces ouvriers aux techniques cinématographiques: les groupes Medvedkine de Besançon et de Sochaux sont nés. À l’occasion de la sortie du coffret DVD Les Groupes Medvedkine (1967-1974), les Mutins de Pangée s’associent à la Maison des métallos pour proposer deux projections-rencontres afin de rendre hommage à cette expérience unique de cinéma en usine.

    • 15h : Le groupe Medvedkine de Besançon.
    Projection de Classe de lutte et Nouvelle Société n°7, Augé découpage, suivie d’une rencontre avec Inger Servolin, productrice, co-fondatrice de SLON et ISKRA, Bruno Muel, cinéaste, et Henri Traforetti, ouvrier du groupe.

    • 17h : Le groupe Medvedkine de Sochaux.
    Projection de Week-end à Sochaux, suivie d’une rencontre avec Bruno Muel, Francine Muel-Dreyfus, sociologue, Christian Corouge, ouvrier du groupe et militant syndicaliste, et Annette Paleo, médecin, fille d’ouvrier.

     

    Pour acheter le coffret DVD, c'est par ici

     

    mardi 8 mai → 15h et 17h
    entrée libre,
    réservation conseillée : reservation@maisondesmetallos.org

Dans le cadre de