lundi 18 juin 2018
Débat  /  Rencontre

fake news et discours de haine des minorités : à qui profite l'ère de la "post-vérité"?

Avec l'association des Journalistes LGBTI (AJL)
  • « Théorie du genre », « lobby LGBT », « féministes émasculatrices », « PMA = GPA » « populisme anti-islam » et « grand remplacement »… Les minorités sexuelles et racisées n’ont pas découvert les fake news avec la campagne puis l’élection à la présidence des États-Unis de Donald Trump. Sur des sites diffusant des dits « faits alternatifs », la haine des minorités et des femmes est omniprésente. Lors des débats autour de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, les fake news ont même investi les médias supposément fiables. Dans leur viseur : l’égalité des droits des minorités sexuelles. Comment analyser les discours complotistes sur les minorités, l’obsession pour les revendications minoritaires sur ces sites de désinformation, c’est ce à quoi tentera de répondre ce débat entre journalistes, sociologues et militants.

    Avec Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre des Droits des Femmes et de l’Éducation nationale, qui avait porté le projet de l’« ABCD de l’égalité » et a été victime à titre personnel de nombre de fake news, Antonio Casilli, maître de conférences en humanités numériques et chercheur à l’EHESS, Gwen Fauchois, ancienne vice-présidente  d’Act Up-Paris, activiste lesbienne et féministe, co-fondatrice de la Pride de nuit, David Perrotin, journaliste à Buzzfeed.

     

    lundi 18 juin → 19h
    entrée libre

    reservation conseillée : reservation@maisondesmetallos.org

Dans le cadre de

out-dor-1.jpg

les out d'or

Visibles et fier·e·s ! L’association des journalistes LGBTI (lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes) et la Maison des métallos sont heureuses de s’associer pour deux soirées événements autour de la question de la visibilité des personnes LGBTI dans les médias. Encourager les prises de parole queer, braquer les projecteurs sur les vécus des
personnes LGBTI, lutter contre les discours de haine et les LGBTIphobies, c’est tout l’enjeu de cette rencontre-débat ainsi que de la remise des prix les OUT d’or !