23 mars -> 15 avril 2017
Exposition  /  Photographie

La France vue d'ici

Le récit photographique d’un pays bouleversé
Un projet d'ImagesSingulières et Mediapart
  • Comment vit-on aujourd’hui en France ? Depuis 2008, et une crise financière devenue tourmente économique, les Français sont sommés de s’adapter à des bouleversements. Huit années sans croissance, dix millions de personnes sous le seuil de pauvreté, cinq millions à la recherche d’un vrai emploi impliquent un changement dans les relations sociales, le rapport au travail, mais aussi des expérimentations, innovations, solidarités, sans parler des réseaux sociaux et de la révolution numérique. C’est cette France en mutation accélérée, pour le pire et le meilleur, que La France vue d’ici veut regarder en face. Documenter. Raconter. Montrer. Expliquer.
    En mai 2014, Mediapart et le festival photographique ImageSingulières ont imaginé ce projet participatif associant photographes, journalistes, lecteurs et internautes en s’appuyant sur un financement collaboratif. Depuis, grâce à plus de mille donateurs, un site, www.lafrancevuedici.fr, a été créé et s’est enrichi : il rassemble les reportages, les blogs des photographes et les commentaires des internautes, une carte localisant les sujets… À ce jour, 50 reportages ont été réalisés par 26 photographes et 4 journalistes, tous sélectionnés par un jury. Un livre est publié aux éditions de La Martinière. Un film mixant ambiances sonores, extraits des écrits des photographes et propos recueillis au fil des reportages lus par François Morel offre une approche sensible et poétique du travail des 26 photographes.
    Chaque photographe est présent avec au moins deux images. Neuf reportages font l’objet d’un « zoom ». La Mauvaise Réputation de Patrice Terraz montre des jeunes « décrocheurs scolaires » dans un lycée professionnel : attachants, perdus, enthousiastes, bagarreurs incontrôlables, amoureux bienveillants… L’Autre France de Paul Arnaud dresse un état des lieux d’une composante importante du pays que l’on montre peu, la France périurbaine et la normalisation de l’urbanisme. Dans Oublis et Éblouissements, Hervé Baudat s’intéresse de près aux patients dans des services hospitaliers dits de long séjour spécialisés Alzheimer. La Peuge de Raphaël Helle part à la rencontre des ouvriers de l’usine Peugeot à Sochaux : qui sont les jeunes ouvriers invisibles qui fabriquent à la chaîne des voitures connues de tous ? Yohanne Lamoulère dessine à travers ses habitants le portrait d’une ville en pleine mutation : Main basse sur Marseille. Photographier le monde de la pêche en pays bigouden sans partir en mer est le pari réussi de Stéphane Lavoué et Catherine Le Gall dans À terre. Suivant une ligne imaginaire traversant la France du nord au sud, Hervé Lequeux et Sébastien Deslandes sont allés à la rencontre de la jeunesse des quartiers populaires : Une génération en marche. Florence Levillain a installé un dispositif photographique dans des Bains publics : postée derrière une glace sans tain, elle laisse chacun jouer de son image face à l’objectif devenu miroir. Les Héritiers, de Géraldine Millo, sont des portraits de jeunes ayant choisi de s’orienter en filière professionnelle entre discipline scolaire et acquisition du savoir-faire d’un métier.
    En retenant le temps, les photographies peuvent percevoir l’humanité dans toutes ses dimensions.

  • conception Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières)
    photographies de Nadège Abadie, Paul Arnaud, Pablo Baquedano, Hervé Baudat, Loïc Bonnaure, Alexa Brunet, Jacob Chetrit, Jean-Robert Dantou, Mathieu Farcy, Bertrand Gaudillère et Catherine Monnet, Joseph Gobin, Nanda Gonzague, Raphaël Helle, Yohanne Lamoulère, Stéphane Lavoué et Catherine Le Gall, Hervé Lequeux et Sébastien Deslandes, Florence Levillain, Geraldine Millo, Marion Pedenon, Romain Philippon et François Gaertner, Alexandra Pouzet, Anne Rearick, Fréderic Stucin, Patrice Terraz, Flavio Tarquinio, Vladimir Vasilev
    réalisation du film Mehdi Ahoudig, Solveig Risacher, voix off François Morel

  • 23 mars → 15 avril
    du mardi au vendredi → 14h > 20h
    le samedi → 14h > 19h
    ouvertures exceptionnelles les dimanches 26 mars et 2 avril → 14h > 19h
    fermée le lundi et le dimanche 9 avril
    entrée libre

Autour de l'exposition

25 mars 2017
Débat  /  Projection

Ce que ces photos disent de nous

Quelles sont les vertus de la photographie documentaire ? Après la projection du film de Mehdi Ahoudig et Solveig Risacher tiré de la production de La France vue d’ici, Edwy Plenel, co-fondateur
et président de Mediapart, s’entretiendra avec Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières), tous deux à l’origine du corpus de La France vue d'ici.

samedi 25 mars → 15h
entrée libre, réservation conseillée

25 mars 2017
Visite guidée

Visite-rencontre avec Raphaël Helle et Gilles Favier

Dans une première vie, Raphaël Helle, né en 1964, a travaillé en usine. C’est le Front National s’emparant en 1997 de la ville de Vitrolles qui le conduit à une photographie professionnelle et engagée et depuis, chacun de ses travaux a une dimension sociale et /ou politique. Il a réalisé le reportage La Peuge.
Gilles Favier est photographe, collaborateur à Libération depuis 1981, et s’est efforcé de porter un regard humaniste sur les marges de la société. Il est directeur d'ImageSingulières et à l'origine du projet de La France vue d'ici avec Sophie Dufau.

samedi 25 mars → 17h
entrée libre, réservation conseillée

30 mars 2017
Visite guidée

Visite-rencontre avec Patrice Terraz

Patrice Terraz, né en 1964, vit et travaille à Marseille. Il développe depuis des années un travail documentaire principalement nourri par le monde maritime et portuaire. Depuis peu, il s’intéresse aussi à la jeunesse et regarde la vie dans les établissements scolaires. Il a réalisé le reportage La Mauvaise Réputation.

jeudi 30 mars → 19h
entrée libre, réservation conseillée

Visite guidée

Visite-rencontre avec Géraldine Millo et Dominique Hurier

Après des études de philosophie et de photographie, Géraldine Millo, née en 1978, mène un travail sur les univers professionnels : agriculture, sylviculture, ostréiculture, bâtiment… qui l’ont conduite à s’intéresser à la formation professionnelle des jeunes. C’est ainsi qu’elle a réalisé le reportage Les Héritiers dont elle parlera avec Dominique Hurier, enseignante d'éducation socio-culturelle au lycée agricole Gilbert Martin au Neubourg en Normandie.

vendredi 7 avril → 19h
entrée libre, réservation conseillée