17 -> 18 octobre 2016
Danse

Tapage nocturne

Soirée d'ouverture

tapage-nocturne-1.jpg

© Mike Melnyk

  • Découvrez la Body Music ! Pour l’ouverture du festival, des artistes du monde entier partageront avec vous leurs arts lors de ce plateau partagé. Qu’ils soient Américains du Nord ou du Sud, Autrichiens, Danois, Espagnols, Turcs, Israéliens, Africains, Grecs ou Français : le rythme est leur moyen de communication, et la scène devient un lieu de rencontres et d’échanges improvisés entre ces artistes issus de différentes cultures. Aussi, toutes les facettes de la percussion corporelle sont représentées par des solos virtuoses ou des chorégraphies de groupe. Si des formes considérées comme traditionnelles comme le gumboots (un type de danse africaine percussive se pratiquant avec des bottes de caoutchouc) ou le clogging (une danse folklorique américaine proche des claquettes) seront présentes, les formes contemporaines, métissées et urbaines comme le beatbox, le step ou la body percussion feront la part belle de ce « tapage nocturne » !

  • direction artistique LeeLa Petronio
    avec Fernando Barba / Barbatuques (Brésil), Pedro Consorte (Brésil), Raul Cabrera (Cuba), Thanos Daskalopoulos (Grèce), Bryan Dyer (USA), Anita Gritsch (Autriche), KeKeça (Turquie), Evie Ladin (USA), Tupac Mantilla (Colombie), Jep Melèndez (Espagne), Peter Nielsen (Danemark), LeeLa Petronio (France), Sarah Petronio (France / USA), Charles Raszl (Brésil), Lior Shoov (Israël), Keith Terry (USA), Nicholas Young (USA), Antwan Davis (USA), Vuyani Feni (Afrique du Sud), Blade (France), Théâtre À Tempo (Quebec)
    lumières Alexandre Boghossian
    son Patrick Benoit
    régie plateau Cecilia Engelhart

  • lundi 17 octobre → 20h
    mardi 18 octobre → 14h
    durée 1h30
    à partir de 10 ans
    tarifs de 5 à 14 euros

Dans le cadre de

bodymusic_1.jpg

Danse  /  Rencontre

L’International Body Music Festival

L’International Body Music Festival (IBMF) ou Festival international des musiques corporelles met en avant une discipline novatrice en pleine effervescence. Les musiques corporelles véhiculent un message d’universalité : cette forme d’expression dépasse les clivages culturels, économiques, d’âge ou de genre. Une forme « inclassable » aux frontières de la danse, de la musique, de la théâtralité et du rythme. Fondé en 2008, l’IBMF est devenu LE lieu de rencontre des artistes et pratiquants de la « Body Music » du monde entier. Il a lieu pour la première fois en France, à Paris, sous la direction artistique de LeeLa Petronio (Paris) et de son fondateur Keith Terry (San Francisco) en coproduction avec la Maison des métallos.