11 avril 2016
Théâtre

Une fille sans personne

Performance
Carine Lacroix
  • Jusqu’à quel point les mots peuvent-ils combler la solitude et atténuer la peine ? Iris rêve de s’échapper, comme toutes les détenues autour d’elle, échapper au bruit, aux humiliations, à l’isolement. Elle y parvient grâce à Camille qui anime un atelier d’écriture et qui lui propose de lui envoyer des lettres autant qu’elle le souhaite.

  • avec Marie Payen, Jana Klein
    création sonore Mehdi Ahoudig
    texte et conception Carine Lacroix (éditions l’Avant-Scène)
    collaboration artistique Camille Morin, Ariane Boumendil

  • lundi 11 avril → 19h
    durée 1h
    à partir de 15 ans
    tarif unique 5 euros

Dans le cadre de

12 -> 17 avril 2016

une-longue-peine_1.jpg

Théâtre

Une Longue Peine

Comment dire la prison ? C'est la question que s'est posée Didier Ruiz. Sur scène, pas de jeu. Une longue peine est fondée sur le témoignage, sur la prise de parole en direct d’hommes et de femmes qui ne sont pas des acteurs. Louis, 67 ans, vit dans la Loire, a passé 18 ans en prison. Éric, 51 ans, vit en Lozère, 19 années de prison. Annette, compagne de Louis, vit dans la Loire, 8 années de parloir. André, 73 ans, vit à Lyon, 35 années de prison. Alain, vit à Marseille, 48 ans, 14 années de prison. Ceux que l’on nomme les "longues peines" nous font part de cette étrange parenthèse avec leurs mots, leur poésie, leurs émotions.