4 février 2016
Débat  /  Rencontre

Rencontre autour de la sortie du livre Chocolat, la véritable histoire d’un homme sans nom

Avec les éditions Bayard
  • Comment raconter l’histoire d’un homme qui n’a laissé aucune trace de lui dans les archives ? C’est ce défi que Gérard Noiriel a tenté de relever dans ce livre. La rencontre portera sur l’histoire de la recherche de Gérard Noiriel, sur le problème des discriminations dans la France républicaine et sur les enjeux de mémoire. Pour toucher des publics qui ne lisent pas les livres des universitaires, Gérard Noiriel et le Collectif DAJA développent de nouvelles alliances entre chercheurs et artistes, avec le théâtre puis le cinéma ; ce qui a finalement abouti
    à la réalisation du film Chocolat par Roschdy Zem. Le contexte dramatique dans lequel nous vivons impose de repenser l’éducation populaire pour l’adapter aux réalités actuelles. L’histoire du clown Chocolat illustre ce qu’il est possible de faire.
    avec Nathalie Coutelet, maître de conférences au département Théâtre de l’université Paris 8, Pap Ndiaye, professeur d’histoire à Sciences Po Paris, et Gérard Noiriel auteur de l’ouvrage Chocolat, La Véritable histoire d’un homme sans nom (éditions Bayard)
    animée par Béatrice Bouniol, journaliste au service culture du journal La Croix

  • jeudi 4 février > 19h
    entrée libre,
    réservaton conseillée
    l’exposition restera ouverte
    à l’issue de la rencontre

Dans le cadre de

à partir de 14h sauf le lundi du 3 au 28 février 2016

chocolat-1.jpg

Exposition

On l’appelait « Chocolat »

Une exposition qui rend hommage au premier artiste noir de la scène française : Chocolat. Une importante documentation iconographique retrace le destin singulier de Rafael, un jeune esclave cubain vendu à un marchand espagnol, qui est devenu à la fin du XIXe siècle le premier artiste noir ayant connu la célébrité en France.