16 -> 20 septembre 2013
Théâtre

Mahâbhârata

Marjolijn van Heemstra
  • En 1985, Peter Brook met en scène au Festival d’Avignon le Mahâbhârata. Après l’adaptation théâtrale de cette épopée guerrière peuplée d’hommes et de dieux, à la fois texte sacré et récit populaire, il en réalise un film. Peter Brook tentait de rendre universel ce texte fondateur de l’hindouisme. Si l’adaptation a été encenséeen Europe, elle a été vivement critiquée en Inde. Un artiste occidental peut-il saisir vraiment les enjeux culturels de l’Orient ? N’est-il pas naïf de vouloir représenter ce qui s’inscrit de manière si profonde dans une autre culture ?
    À l’âge de neuf ans, Marjolijn van Heemstra et l’Indien Satchit Puranik voient ce film qui les interrogent sur le principe même de la guerre, qui leur parut alors injustifié. Lors de leur rencontre vingt ans plus tard, ils analysent ce que les discussions et les interprétations engendrées par ce film controversé disent du monde dans lequel nous vivons.
    Ensemble, ils revisitent cette « interculturalité » si prisée aujourd’hui, pour finalement requalifier le monde contemporain : globalisé certes, mais toujours en quête de véritables liens entre les hommes.

  • conception, texte et performance Marjolijn van Heemstra, Satchit Puranik
    mise en scène Sanne van Rijn
    dramaturgie Willem de Wolf
    création sonore Roald van Oosten
    production Frascati Productions
    avec le soutien de VSB Fonds et de l'Onda

  • 16 > 20 septembre
    du lundi au vendredi > 20h
    spectacle en anglais et néerlandais, surtitré en français
    durée 1h30
    tarif spectacle

Dans le cadre de

marjolijn-van-heemstra.jpg

Théâtre

Un triptyque sur le monde globalisé

Trois spectacles, un triptyque sur le monde globalisé et l’altérité. D’où vient notre besoin de créer des communautés ? Qu’est-ce qui nous réunit, qu’est-ce qui nous distingue ? Y a-t-il une Histoire qui nous relie tous ? Dans une période de crise et de mise à l’épreuve de la démocratie, Marjolijn van Heemstra se bat contre l’idée fataliste que nous, en tant qu’individus, ne pouvons pas influencer le monde, tout simplement.
 

Autour du spectacle

19 septembre 2013
Rencontre

Rencontre

avec Marjolijn van Heemstra et Satchit Puranik
jeudi 19 septembre
> à l’issue de la représentation

À lire