Lucie Vaugeois interroge les rapports entre danse, genre, classe et race
Maison à partager • mars 2024

Dans le cadre du dispositif Maison à partager et en parallèle du cycle TRANSVERSARE imaginé avec Vincent Thomasset, la Maison des métallos accueille Lucie Vaugeois durant le mois de mars pour lui permettre de penser son nouveau projet, axé sur les rapports entre danse, genre, classe et race, dans un environnement stimulant et propice à la création.

Une conférence dansée pour interroger les rapports danse et genre


Danseureuses (titre provisoire) est un projet de conférence dansée qui interroge les rapports entre danse et genre tels qu'ils se sont développés en France, tout particulièrement depuis l'avènement de l'Académie Royale de danse, fondée par Louis XIV en 1661. En étudiant l'histoire de cette institution – qui sera renommée quelques années plus tard l'Opéra de Paris, je cherche à questionner tout particulièrement l'héritage classique de la vision commune que nous avons de « la danseuse » et, en miroir, du danseur – et ce quel que soit le type de danse pratiquée.

Quelles injonctions, présomptions, clichés et idées reçues imprègnent nos visions de ce que serait « la danse » (comme s'il n'en existait qu'une seule et unique) et les personnes la pratiquant, aussi bien amateurices que professionnel·les? Ces entendements de ce que seraient les danseuses et les danseurs sont-ils fixes, immuables et inchangés ou plutôt en perpétuelle redéfinition et mouvement, tout comme le sont, au fil des ans, les normes de genre en société ? Comment le genre influe-t-il sur nos perceptions de ce qu'est ou devrait être la danse, et comment la danse continue-t-elle en miroir de profondément influencer notre vision des normes de genre ?


Ce mois de cohabitation avec Vincent Thomasset au sein de la Maison des métallos sera particulièrement précieuse pour trouver des clés concernant la mise en scène croisée de données liées au langage corporel et textuel – ce que Vincent, en tant qu'artiste pluridisciplinaire accompli, sait particulièrement bien faire.



  • Lucie Vaugeois

    Lucie commence la danse très tôt et de manière assidue mais c'est son amour des lettres, de la philosophie et de la politique qui prime dans ses choix post-bac immédiats. Après une double licence entre Sciences Po Paris et la Sorbonne et un bachelor of arts à UC Berkeley, elle clôture son parcours universitaire par un master en études de genre à l'EHESS et décide de revenir à la danse. Après deux années de formation aux côtés de Dominique Lesdema à Paris, elle rejoint la promotion Extensions du CDCN de Toulouse. Depuis, elle travaille comme interprète pour Julie Nioche, Jérôme Brabant, Nina Vallon, Sylvain Huc et Emma Terno et a été lauréate-interprète de la formation Opus #2 à l'Abbaye de Royaumont en août 2021. Toujours active dans le domaine de la recherche, elle collabore avec plusieurs artistes et institutions autour des croisements entre genre et danse et travaille actuellement sur la réalisation d'une conférence dansée sur ces questions.

©Till Leprêtre

©Till Leprêtre

©Till Leprêtre

©Till Leprêtre

©Till Leprêtre