privatisation newsletter programme agenda

//une autre expérience de l’art, pour imaginer demain

on projette autrement

CoOP juillet 2019

avec l’insatiable réalisateur

 

JÉRÔME DESCAMPS

 

La pellicule ensorcelée
Une gourmandise émerveillée pour ce qui étonne, le Very Best-Of des inclassables, actions !

La gourmandise (légendaire) d’un Jérôme Descamps a ceci de particulier qu’elle est friande d’altérité. Pour lui, comme pour beaucoup d’autres réalisateurs, le cinéma est une fenêtre ouverte sur le monde ; mais chez lui cela prend la forme d’une passion proliférante et vertigineuse, d’un tremplin pour parler des autres, d’un apprentissage pour se mettre à la place d’autrui et nous rendre capable de ressentir à travers lui. S’il engloutit tous les films qui passent et les 250 courts métrages de sa pellicule ensorcelée, c’est en fait qu’il se prépare à nous offrir une leçon d’empathie magistrale, une démonstration d’éthique politique où chaque singularité mérite attention puisqu’il y a forcément quelque chose à en apprendre. Faire de l’intérêt pour l’autre le ciment de la société, voici posé le programme Descampien ; mais définitivement, il préfère le donner à éprouver sans jamais l’assortir de discours et nous lui en savons gré… Le seul souci dans tout cela, c’est que le réalisateur, à force de relativiser son propre point de vue à l’aune des génies petits et grands dont il s’entoure (et dont il considère que nous pouvons faire partie et vous et moi, chouette !), c’est, disais-je, qu’il se débrouille toujours pour parler des autres et jamais de lui. Alors faisons-le à sa place et rappelons que celui pour qui dire « je suis un artiste » est une chose aussi étrangère que de dire « je suis un batracien » en est pourtant un, et un vrai ! Preuve à l’appui le film qu’il prépare Les gris-gris de ma cuisine, du beau cinéma comme toujours chez lui, gourmand avant toute chose d’une aventure humaine… Nous aurons peut-être la chance d’en découvrir les prémices à la Maison des métallos, pistez-le bien vous allez peut-être le croiser dans le quartier ou qui sait, dans une cuisine voisine…

Stéphanie Aubin

 

Retrouvez le programme du mois de juillet 2019 !

 

 

Jérôme Descamps

en savoir +
on se décale

Clins d’œil, correspondances et autres digressions autour de la CoOP de juillet 2019.

à découvrir

programme