22 -> 27 mai 2018
Théâtre

pays de malheur!

Une jeunesse française
Charlotte Le Bras, Younes Amrani, Stéphane Beaud
  • En 2002, Younes Amrani, 28 ans, emploi jeune dans une bibliothèque, lit l’ouvrage du sociologue Stéphane Beaud 80% au bac et après. Lecture qui le mène à une réflexion sur son propre parcours. Il décide alors d’écrire au chercheur en sociologie. Commence une correspondance qui durera deux ans et qui permettra à Younes de mettre en mots sa réalité, une souffrance sociale jamais décrite et jamais médiatisée. C’est cette correspondance, cette réflexion sur un état de la jeunesse que la compagnie Les Papavéracées met en scène. Deux comédiens et une comédienne se font la voix de Younes, et à travers lui d’une frange de la population souvent montrée sous un angle peu favorable. Les tiraillements quotidiens de Younes, ses doutes, ses colères, ses réussites, ses contraintes, ses obstacles, sa volonté, son acharnement, ce sont ceux de toute une génération d’enfants d’émigrés / immigrés, « enfants illégitimes » d’une France « pays de malheur », qui refuse de leur faire une place. Le portrait d’une jeunesse bien loin des clichés.

    22 > 27 mai
    mardi, mercredi, vendredi → 20h
    jeudi, samedi → 19h
    dimanche → 16h
    durée 1h10
    à partir de 14 ans
    tarifs de 5 à 15 euros

  • d’après le livre de Younes Amrani et Stéphane Beaud (éditions La Découverte)
    conception, adaptation et mise en scène Charlotte Le Bras
    assistante à la mise en scène Caroline Lerda
    avec Karim Abdelaziz, Hakim Djaziri, Agathe Fredonnet, Caroline Lerda et Charlotte Le Bras
    création et régie lumières Nathan Teulade
    chorégraphie Sylvie Troivaux (Kafando)
    construction structure bois Etienne Meunier
    relations presse et communication Alice Bodineau
    administratrice de production Lucie Houlbreque

    production déléguée PAPAVÉRACÉES PRODUCTIONS / Compagnie Les Papavéracées
    avec le soutien d’Amiens Métropole, du Conseil Départemental de la Somme, de la Région Hauts-de-France, de l’Adami
    et de la Spedidam
    La Compagnie Les Papavéracées est artiste associée en résidence à la Maison du Théâtre d'Amiens

     

En vidéo

Dans le cadre de

crocodiles_3.jpg

EXIL

Quitter sa terre natale n’est que très exceptionnellement un choix librement consenti. Il faut de fortes nécessités pour en arriver là. Il faut la soif et la faim, les terreurs de la guerre, les humiliations, le déni de son identité, l’écrasement de sa dignité. Dans ce focus, hommage sera rendu aux héros ignorés que sont les migrants de l’extrême (Harraga, Crocodiles), les « justes » qui parfois les accueillent (Les Migrants au pied de chez soi, L’Hospitalité), les enfants d’exilés porteurs d’indicibles souffrances sociales
(Pays de malheur !).

autour du spectacle

Rencontre

Rencontre avec l'équipe artistique et Stéphane Beaud

mercredi 23 mai → à l'issue de la représentation

Rencontre

Journal le papotin

Charlotte Le Bras sera l’invitée du comité de rédaction du Papotin, journal atypique fait par des autistes à destination de tous.

mercredi 30 mai → 10h30 / entrée libre