13 -> 18 mars 2018
Théâtre

En attendant le jour

Approcher la mort pour célébrer la vie
François Sauveur
  • De tout temps, l’humain a cherché à comprendre pourquoi la vie qui lui était octroyée lui serait ôtée un jour. Malgré les réponses que nous avons façonnées pour nous convaincre que la mort ne pouvait être un terminus en soi, le mystère demeure entier et nous continuons pour la plupart à esquiver la pensée de l’ultime départ. Il est cependant inscrit dans le noyau de nos vies et de nos choix. François Sauveur, auteur, acteur, compositeur et metteur en scène, aborde ici la délicate thématique de l’euthanasie, envisagée du point de vue du malade mais également de celui du médecin y recourant. Quelle réflexion philosophique anime sa démarche ? Quelles sont les conséquences personnelles de son engagement ? Quelle est la réalité de terrain ? Dans ce spectacle tressant témoignages, fictions, trois acteurs bouleversants, poésie et musique originale, la force et la beauté des échanges humains y sont fécondes, magnifiées même par la présence du père de l’initiateur du spectacle, Luc Sauveur, médecin ayant pratiqué l’euthanasie. Antonyme de toutes formes de militantisme, ce moment de célébration de la vie approfondira notre seuil de tolérance à notre dernière liberté.

    13 → 18 mars
    mardi, mercredi, vendredi → 20h
    jeudi, samedi → 19h
    dimanche > 16h
    durée 1h30
    à partir de 16 ans
    tarifs de 5 à 15 euros

  • texte et mise en scène François Sauveur
    avec Seloua M’Hamdi, Quantin Meert, Laurent Caron, Luc Sauveur
    création sonore Pierre Constant
    composition musicale François Sauveur, Florence Sauveur et Pierre Constant
    création vidéo et réalisation Thomas Van Zuylen et Sammy Moron
    création lumière Olivier Arnoldy
    scénographie et costumes Valérie Perin et Aurélie Borremans
    assistanat à la mise en scène Anabel Lopez
    production Théâtre de Liège
    coproduction Théâtre de Namur, Maison de la Culture de Tournai, La Chaufferie Acte 1
    avec le soutien de la Fédération Wallonie- Bruxelles / Service Théâtre, de Solidaris -Namur, de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité)
    Avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International et du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

En vidéo

Dans le cadre de

enattendantjour-1.jpg

Théâtre

Focus À la vie, à la mort

La mort, sujet tabou ? Pas aux Métallos. Nous l’avons en partage. Certains la donnent, pour libérer de la souffrance, pour se libérer parfois, pour des raisons que la raison ignore aussi. L’assistance à la fin de vie par Luc Sauveur (dans En attendant le jour), le crime “inexplicable” par Louis Althusser (dans L’Avenir dure longtemps), le meurtre de libération (dans Sandre)… la fréquentation de la mort nous renvoie inéluctablement à la vie, à nos vies dans ce qu’elles ont de plus définitif et de plus trivial aussi.

Autour du spectacle

Rencontre

Rencontre

avec l’équipe artistique du spectacle dont Luc Sauveur, médecin spécialisé en soins palliatifs, Jacqueline Herremans, présidente de L’ADMD belge, (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité), et Corinne Van Oost, médecin et auteure du livre Médecin catholique, pourquoi je pratique l’euthanasie

jeudi 15 mars → à l'issue de la représentation

À lire