17 juin 2017
Débat  /  Rencontre

La Palestine à travers l’Histoire

avec l’Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO)
  • La non-résolution du conflit israélo-palestinien constitue l’une des sources majeures de troubles et d’instabilité dans cette région. L’iReMMO nous interpelle : « Aujourd'hui, non contentes d'avoir peuplé les Territoires occupés de 600 000 colons, la droite et l'extrême-droite israéliennes entendent annexer une partie de la Cisjordanie. Une telle politique unilatérale fragilise gravement la solution à deux États dont la communauté internationale vient de rappeler qu’elle est la seule solution pour établir une paix juste et durable entre les Palestiniens et les Israéliens. » Deux tables rondes dans le cadre de l'Université populaire « Paix et guerre au Moyen-Orient » de l'iReMMO feront le point.

     

    14h > Palestine : retour sur l’histoire

    avec François Ceccaldi, doctorant à l'EHESS et doctorant associé à la chaire d’Histoire contemporaine du Monde arabe au Collège de France ; Alain Gresh, journaliste, directeur d’Orient XXI ; Dima Alsajdeya, doctorante à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas et doctorante associée à la chaire d’Histoire contemporaine du Monde arabe au Collège de France ; Elias Sanbar, écrivain et ambassadeur de la Palestine auprès de l’Unesco ; modérée par Agnès Levallois, spécialiste du Moyen-Orient et vice-présidente de l’iReMMO
     

    16h > La solution à deux États en question

    avec Dominique Vidal, journaliste et historien ; Eyal Sivan, producteur, réalisateur et essayiste ; Hala Abou-Hassira, Premier Conseiller de la Mission de la Palestine en France ; Leila Sansour, réalisatrice et fondatrice de la fondation Open Bethlehem ; modérée par Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France et membre de l’iReMMO

     

    17h45 > Clôture

    Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO

     
    18h30 > DJ set

    avec Hadi Zeidan
    Artiste franco-libanais, mêlant à la fois ses influences de la musique arabe, des percussions orientales, orgue et musique électronique. Il nous offre ici un dialogue sonore entre héritage oriental et modernité des platines.

  • samedi 17 juin
    entrée libre, réservation conseillée