28 janvier 2017
Débat  /  Projection  /  Rencontre

Quelle place pour les autres arts ?

Colloque
À l’initiative de Bintou Dembélé
  • Une autre histoire des arts est-elle possible ? Une histoire alternative à celle officielle et enseignée? Cette journée vise à mettre en lumière des arts de résistance(s), souvent qualifiés de « sous-culture » ou d’« arts populaires » considérés comme mineurs. Il s’agira à la fois de réfléchir aux trajectoires historiques singulières de ces arts, aux dialogues possibles entre eux et à leurs devenirs, entre « invisibilisation », institutionnalisation et recherche d’autonomie. Ces questions soulèvent également celle de l’assignation d’artistes à des statuts subalternes.
    La journée a été conçue par Bintou Dembélé, chorégraphe et danseuse hip hop au sein de la compagnie Rualité - elle a présenté récemment S/T/R/A/T/E/S - Quartet aux Métallos - avec l’aide d’Amélie Le Renard, sociologue au Cnrs.

    10h → Accueil et introduction

    10h30 → Table ronde
    Des trajectoires historiques complexes, des histoires invisibilisées ?
    Comment les artistes construisent-ils / elles leur propre mémoire des arts et affirment des généalogies alternatives ?
    avec Bintou Dembélé, chorégraphe, Yure Romão, musicien, compositeur, comédien et auteur, membre du collectif Makasa, Leïla Cukierman, ancienne directrice de théâtre à la retraite, Elsa Wolliaston, chorégraphe, Isaac Lartey, capoeiriste
    modérée par Amélie Le Renard, sociologue

    12h30 → Performance
    Futur oublié, Eli et Silex

    Ce duo de slam et basse raconte des histoires d’individuEs, d’intimités, de luttes, d’identités et de parcours. La parole scandée dit à la fois les urgences et la nécessaire tendresse, liée à l’acte de se construire.

    13h → Déjeuner commun (sur réservation)

    14h30 → Table ronde
    Entre invisibilité, institutionnalisation et recherche d’autonomie

    Comment les artistes développent-ils / elles leurs espaces d’expression ? Quelles trajectoires et quelles économies pour leurs productions ?
    avec Eli de Futur oublié, Keïra Maameri, réalisatrice de documentaires, Jean-Baptiste Phou, comédien, dramaturge, metteur en scène et chanteur, Philippe Mourrat, directeur de la Maison des métallos
    modérée par Bintou Dembélé, chorégraphe

    17h → Projection-rencontre
    Nos plumes, documentaire de Keïra Maameri

    Nos plumes est un film sur une littérature contemporaine. On la dit urbaine pour définir sa modernité, sa langue traficotée à partir d’une oralité née dans les banlieues. La projection est suivie d’une rencontre avec la réalisatrice et Faïza Guène, romancière.
     

  • conception et organisation de la journée Bintou Dembélé, chorégraphe - compagnie Rualité, avec l’aide d’Amélie Le Renard, sociologue au CNRS

    production compagnie Rualité, Maison des métallos, Région Ile-de-France, Les filles du bureau

  • samedi 28 janvier
    entrée libre (repas payant), réservation conseillée