27 avril 2016
Débat  /  Rencontre

Se tuer à la tâche ?

letravaildevisage-3.jpg

© Richard Forestier

  • Le Travail dévisagé met la lumière sur la dureté des conditions de travail en général et les conséquences plus particulièrement dramatiques de l’usage des produits toxiques. Richard Forestier a choisi de travailler sur la mémoire de ces ouvriers de Péchiney, déjà oubliés, parfois stigmatisés. Sous nos yeux et depuis longtemps, un sacrifice humain mondialisé serait-il en œuvre ? La rentabilité du travail des hommes serait-elle une fumée assez opaque pour nous faire taire et nous rendre aveugle ? Autour de l’exposition, et en écho aux récits d’ouvriers qui seront présents pour témoigner, Richard Forestier propose d’échanger avec deux intellectuelles militantes de la cause et de la mémoire ouvrière.

  • avec Aline Pailler, journaliste engagée et productrice à France Culture, Danièle Linhart, directrice émérite de recherche au CNRS, sociologue du travail, Georges Escario et André Durandeux, anciens ouvriers de l’usine Péchiney, et le photographe Richard Forestier

  • mercredi 27 avril → 19h
    entrée libre, réservation conseillée

Dans le cadre de

letravaildevisage-2.jpg

Exposition  /  Projection  /  Rencontre  /  Théâtre

Exploitation

Nos sociétés semblent se caractériser par la fuite en avant. Les progrès qu’engendrent cette fuite compensent-ils les dégâts qu’elle provoque ? L’exploitation tous azimuts des ressources naturelles et humaines a des conséquences irréversibles à l’échelle de nos vies, et certainement à l’échelle de multiples générations. 80 ans après le Front Populaire qui entendait barrer la route à l’exploitation forcenée, la Maison des métallos vous propose en avril-mai une exposition photo, un spectacle musical, une rencontre-débat sur le thème "se tuer à la tâche ?", une rencontre-débat avec les éditions du Seuil, et une projection-rencontre avec les éditions Agone pour faire le point.