14 -> 16 avril 2015
Musique  /  Théâtre

Lilith

Hédi Tillette de Clermont-Tonerre / Julie Recoing
  • Lilith la mythique, Lilith la sombre, Lilith la première femme méconnue, devenue la première démone. Née en même temps qu’Adam dans l’argile rouge et non tirée comme Ève de la côte de celui-ci, elle refuse d’être soumise au pouvoir masculin et se voit chassée du Paradis. Lilith se considère comme l’égale de l’homme et prend ici la parole pour rétablir la vérité : celle d’une femme courageuse, amoureuse, rebelle, déterminée mais oubliée. Elle revisite l’histoire de la création du monde qui fait partie de notre inconscient collectif telle une figure moderne. Sur un texte de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, Julie Recoing a conçu un spectacle où la voix est au centre. Accompagnée de deux musiciens, Etienne Baret et Geoffrey Palisse, elle porte la parole de Lilith avec force par le chant et les mots. Le spectacle parvient à faire de Lilith une figure moderne, sorte de rock star à la Nina Hagen, profondément poétique.

  • texte Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre (éditions En votre Compagnie)
    conception et interprétation Julie Recoing
    musique Etienne Baret
    interprètes Etienne Baret, Geoffrey Palisse
    lumières Julie Recoing
    son Nicolas Delbart
    production En Votre Compagnie
    avec le soutien du Fonds Kogan-Recoing

  • mardi 14 → jeudi 16 avril > 20h
    durée 55min
    à partir de 14 ans
    tarifs de 5 à 14 euros

Dans le cadre de

autisme_chaise.jpg

Débat  /  Exposition  /  Musique  /  Projection  /  Rencontre  /  Théâtre

Les gens d'à côté

Autistes, bipolaires, malades mentaux, handicapés… ils sont là, à côté de nous. À côté plus qu’avec nous, parce que la communication est parfois difficile, parce que notre société est très normée, si peu accueillante à la différence. Pourtant leur regard décalé sur le monde, leur expression comme un mode de survie, leur sensibilité exacerbée, leur imagination imprévisible font de leur « à côté » une mine pour nous, les inclus, qui comprenons de moins en moins notre propre réalité. Une mine de l’ordre de l’invention, de la création ; de l’ordre du poétique, de l’artistique… Oui bien sûr la souffrance souvent s’en mêle, pourquoi le nier ? Mais n’est-ce pas une porte entrouverte à la compréhension de notre monde en souffrance ? Une exposition photographique, des spectacles et des projections pour mettre en lumière ceux «d’à côté ».

Autour du spectacle

15 avril 2015
Rencontre

Rencontre

avec l’équipe artistique et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

mercredi 15 avril > à l’issue de la représentation