5 -> 16 novembre 2014
Musique  /  Performance  /  Théâtre

Hostes humani generis

Félix Jousserand

hostes.jpg

© Garde Robe

  • Un despote déchu est interrogé par un représentant d’une instance judiciaire internationale. On assiste à une garde à vue prolongée qui vise à embrasser la totalité du caractère et des mœurs de celui qui aura à répondre de ses actes devant le tribunal. L’interrogé, lui, ne semble s’intéresser qu’à sa capsule de cyanure perdue qui lui aurait permis de se soustraire à la justice. Les interrogatoires alternent avec des séquences autour d’une machine à café où les rôles s’inversent…
    Félix Jousserand, auteur et compositeur, interprète les deux rôles de cette pièce poétique. Un univers sonore tiré notamment des médias audiovisuels joue le troisième personnage.Il évoque en arrière-plan des questions sur la justice supra-nationale : qui décide qui juge qui ? Et selon quel droit ? Texte et musique se répondent dans un dispositif sonore qui nous enveloppe. Les deux voix enchaînent du tac-au-tac les propos incisifs, créant ainsi une polyphonie troublante.

  • de et par Félix Jousserand
    dramaturgie Olivier Saccomano
    arrangements musicaux Gilles Coronado, Vincent Artaud
    création sonore Arthur Travert
    production Garde Robe
    coproduction Maison des métallos
    avec le soutien du Centre culturel Le Safran à Amiens

  • 5 → 16 novembre
    du mercredi au vendredi → 20h
    le samedi → 19h
    le dimanche → 16h
    durée 1h
    tarif spectacle
    tous publics à partir de 14 ans

Autour du spectacle

Rencontre

Rencontre

avec l'équipe artistique

jeudi 6 novembre → à l'issue de la représentation