25 novembre -> 19h 2014
Débat

Femmes victimes de violences dans la sphère publique

  • Véronique Nahoum-Grappe appelle « la nuit du social » cette nuit qui tombe sur les femmes violées comme sur celles qui vendent leur sexe à tous. Alors que des hommes cèdent à leurs « pulsions irrépressibles et licites » (Françoise Héritier), ce sont les femmes qui subissent la honte, la souillure et le déshonneur qui s’étendent aux leurs.

    avec Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue au Centre Edgar Morin et à l’EHESS ; Catherine Deschamps, co-auteur avec Christophe Broqua, de L’Échange économico-sexuel (éd. de l’EHESS, à paraître) et Éliane de Latour
    débat modéré par Françoise Héritier (sous réserve), anthropologue, professeure au Collège de France

    mardi 25 novembre > 19h
    entrée libre, réservation conseillée
    en partenariat avec le LabEx TEPSIS et les éditions de l’EHESS dans le cadre de leur cycle de conférences « L’Agenda du politique »

  •  

     

  • mardi 25 novembre > 19h
    entrée libre, réservation conseillée
    en partenariat avec le LabEx TEPSIS et les éditions de l’EHESS dans le cadre de leur cycle de conférences « L’Agenda du politique »

Dans le cadre de

abu-grabhi-n-et-b.jpg

Femmes et violence

À partir de la mi-novembre, la programmation sera traversée par ce sujet. Une exposition, des spectacles de théâtre et de danse, des soirées pour débattre : des points de vue divers, des regards d’artistes et d’intellectuels, des débats ouverts, pour un sujet aussi complexe qu’omniprésent…