15 -> 19 juillet 2014
Lecture  /  Performance  /  Théâtre

La Mate

Flore Lefebvre des Noëttes
  •   « La Mate », c’est la Mater, la Mère avec un M majuscule, contrepoids au « Pate », le Pater : en l’occurrence, les parents de la comédienne Flore Lefebvre des Noëttes, familière des grandes scènes théâtrales françaises. Seule en scène, elle raconte, joue, revit son enfance avec une profonde humanité qui permet à chacun de s’identifier.
    « Pate et Mate ! C’était à l’adolescence, l’ennemi à abattre! Si nous voulions survivre il fallait abattre Le Pate et La Mate ou fuir très loin et faire sa vie tout seul ! […] Le Pate était médecin militaire, lieutenant-colonel, quand il fut dans l’impossibilité de travailler, tombé fou l’année de ma naissance en 1957. Le Pate est mort il y a longtemps. Il était beau et effrayant. […] De son prénom Lili, La Mate est morte il n’y a pas très longtemps. Elle était belle et effrayante. […] Elle s’engagea dans la religion catholique jusqu’à être nonne chez les franciscains, en sortit très vite malade et rencontra alors Le Pate à qui elle consacra sa vie. Après Dieu le père, elle se voua à Dieu mon père. […] La Mate était un ouragan d’énergie, un Titan de Zeus, gérant les crises annuelles du Pate et nous élevant tous dans la religion catholique. La Mate devait nous mater souvent, car nous étions une dizaine de gosses à éduquer.  »

  • texte, conception et jeu Flore Lefebvre des Noëttes
    costume Laurianne Scimemi
    production En Votre Compagnie
    coproduction Comédie de Picardie
    avec le soutien du Théâtre du Nord, de la Comédie de l’Est - Centre dramatique national d’Alsace et du Centre dramatique national Besançon Franche-Comté

    création de la forme définitive en février 2015 à la Comédie de Picardie

  • mardi 15 > samedi 19 juillet > 19h

    apéro offert

    durée 1h15
    tarif spectacle

    tous publics à partir de 12 ans

Dans le cadre de