20 septembre -> 20h 2014
Musique

Il n'y a pas de cœur étanche

  • Il y a ceux qui sont supposés « aller bien » et ceux qui sont supposés « aller mal », ceux qu’un accident de parcours, plus ou moins violent, a conduits à l’hôpital psychiatrique. Les auteurs et musiciens Julie Rey et Arnaud Cathrine ont souhaité franchir le mur du pavillon et sont allés à la rencontre d’une douzaine de patients volontaires, ils ont fait connaissance, ils se sont parlés, de tout, de rien, de la vie, de leurs vies… Les deux artistes souhaitaient faire de ces entretiens un spectacle, en accord avec les patients. Les échanges, dialogues, monologues se sont alors mués en chansons, pièces musicales et moments théâtraux, avec pour décor la vie de l’hôpital en projections et les visages qui racontent à eux seuls bien des histoires…

     

    Dans la presse
    
"Arnaud Cathrine est sûrement l'un des écrivains les plus polymorphes du circuit, en tout cas l'un des plus aventureux. Le voici qui monte sur scène et affronte le public in vivo (il l'avait déjà fait pour Frère animal, son spectacle coécrit avec Florent Marchet). Cette fois, il a travaillé avec Julie Rey : les deux artistes se sont immergés dans le monde inquiétant et méconnu de l'hôpital psychiatrique ; ils y ont longuement parlé avec des malades. De cette expérience, ils ont conçu un spectacle musical inédit. A découvrir, donc."
    
Valérie Lehoux, Télérama

  • textes, arrangements et jeu Arnaud Cathrine, Julie Rey
    compositions Julie Rey
    conseillère artistique Ninon Brétécher
    régie son et générale Samuel Babouillard
    lumière Laurie Salvy
    création lumière Emanuelle Petit
    conception des images de scène Arnaud Cathrine, Julie Rey, Antoine Dezelli
    montage Antoine Dezelli

    production Petits Papiers Production
    coproducion Itinéraires Singuliers (Dijon), Le Point Éphémère (Paris)
    avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bourgogne, du Conseil régional de Bourgogne, de la Mairie de Dijon, de l’Atheneum – centre culturel universitaire à Dijon et de la Fondation Réunica

  • samedi 20 septembre > 20h
    durée 1h30
    tarif spectacle

     

Dans le cadre de

memoires_de_femmes.jpg

Musique

Musiques impliquées

De la polyphonie vocale à la chanson française en passant par les percussions contemporaines et le récital poétique, des musiciens de genres et de familles très divers impliquent leur art dans des réalités humaines fortes. Interroger le réel, témoigner par le sensible, donner à partager l’invisible, le poétique d’humanités ignorées, telle est leur démarche.