12 avril 2014
Lecture  /  Performance

Tabaski / Homer Homère

Carte blanche à Lumière d'août

tabaski.jpg

© Caroline Ablain

  • Découvrez deux autres textes de Lumières d’août.

    Écrit par Marine Bachelot, Tabaski met en scène le destin d’Issa, jeune homme expulsé de France au Mali. L’atterrissage à Bamako, le retour au village, les rencontres inopinées, les absurdités administratives, tout cela en période de fête de l’Aïd. Tragédie et sacrifice se mêlent dans une fable documentaire contemporaine. Lamine Diarra, Flora Diguet, Yoan Charles, Marina Keltchewsky, Elios Noël liront le texte mis en espace par l’auteur.

    Homère Homer joue à la tragédie grecque pour raconter la crise des subprimes. L’histoire est inéluctable : Homer Simpson doit faire face à la crise économique. Une fois sa maison confisquée et sa famille disloquée, il finira par se crever les yeux pour ne plus voir son malheur. La pièce d’Alexis Fichet et Nicolas Richard est interprétée par les deux auteurs, qui s’amusent à jouer tous les rôles dans cette performance.

  • samedi 12 avril > 16h30
    durée 1h30
    entrée libre

Dans le cadre de

8 -> 13 avril 2014

la-place-du-chien_b.jpg

Théâtre

La Place du chien

« Sitcom canin et post-colonial », écrit et mis en scène par Marine Bachelot, La Place du chien rassemble une femme, un homme et un labrador noir. Elle est française, lui congolais. Chacun essaie de trouver sa place dans un quotidien bouleversé dans cette histoire d’amour à cheval entre deux cultures. Sur le ton de la comédie, La Place du chien croise fiction et document, parle d’amour, de sexe, d’animalité, d’oppression, de sorcellerie et de politique d’immigration…