3 -> 8 décembre 2013
Théâtre

Garry Davis

Marjolijn van Heemstra
  • Dans Garry Davis, dernière partie de ce triptyque, Marjolijn van Heemstra nous parle de la vie de l’activiste pour la paix Garry Davis, décédé en juillet dernier à l’âge de 91 ans. Après son service militaire pendant la Seconde guerre mondiale, il décide de ne plus cautionner ce genre d’événement, déchire son passeport américain et se déclare premier citoyen du monde. « Si vous n’aimez pas la réalité, ne la combattez pas, créez-en une nouvelle », dit-il depuis soixante ans. Marjolijn van Heemstra l’a rencontré pour lui poser cette question : comment fait-on pour croire encore et toujours en un rêve qui ne s’est pas réalisé ? Elle mélange sa propre histoire à celle de Garry Davis, raconte comment elle a été interrogée par la police des frontières en voulant voyager avec son passeport de citoyen du monde, pourquoi son amie libanaise n’a pas pu la rejoindre… Elle nous parle d’idéalisme et d’activisme, d’égalité et de paix et nous fait réfléchir à travers ce récit documentaire sur notre propre engagement.
     

  • conception, texte et performance Marjolijn van Heemstra
    mise en scène et décor Jetse Batelaan
    dramaturgie Liet Lenshoek
    creation sonore Roald van Oosten
    lumières Axel Dikkers
    costume Karin van der Leeuw, Erik Bosman
    direction technique John Thijssen
    régie générale Hein van Leeuwen
    administration de production Michiel van Schijndel
    coproduction Ro Theater, Frascati Producties
    remerciements à Garry Davis et Henk van Houtum (professeur en géopolitique à l’université de Bergame)
    avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique

  • 3 > 8 décembre
    du mardi au vendredi > 20h
    le samedi > 21h
    le dimanche > 15h
    spectacle en néerlandais, surtitré en français
    durée 1h15
    tarif spectacle

Dans le cadre de

marjolijn-van-heemstra.jpg

Théâtre

Un triptyque sur le monde globalisé

Trois spectacles, un triptyque sur le monde globalisé et l’altérité. D’où vient notre besoin de créer des communautés ? Qu’est-ce qui nous réunit, qu’est-ce qui nous distingue ? Y a-t-il une Histoire qui nous relie tous ? Dans une période de crise et de mise à l’épreuve de la démocratie, Marjolijn van Heemstra se bat contre l’idée fataliste que nous, en tant qu’individus, ne pouvons pas influencer le monde, tout simplement.
 

Autour

6 décembre 2013
Rencontre

Rencontre

avec Marjolijn van Heemstra et Cécile Poletti, déléguée
nationale en région Île-de-France de la Cimade
vendredi 6 décembre
> à l’issue de la représentation

À lire