7 décembre 2013
Débat

Festival de la jeune création, solution ou symptôme?

  • La multiplication des festivals dédiés à la "jeune" création, à l'émergence ou aux "nouvelles " formes est-elle le signe d'une ouverture des programmations ou le symptôme de leur blocage? À quoi servent-ils ? Quelle place prennent-ils dans le travail des compagnies ? Quelle place prennent-ils dans les politiques de programmation ? Comment sont-ils vus par les analystes?

    Pour répondre à ces questions, nous demandons aux compagnies d’exprimer leurs analyses ou leurs ressentis dans des textes dont la lecture d'extraits significatifs  ouvrira la rencontre. Nous invitons quelques-un(e)s de ceux et celles qui sont à l'initiative, qui participent ou s'intéressent à ces événements à réagir à ces contributions et au texte critique de Diane Scott, Emergence ou l'institution et son autre, paru dans Théâtre Public de janvier/mars 2012, n°203.

    débat avec des membres du Collectif 360 ; Claudine Girones, créatrice du festival Turbulences ; Emmanuelle Jouan, directrice du Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France ; Christophe Rauck, directeur du TGPCDN de Saint-Denis et futur directeur du Théâtre du Nord ; Diane Scott, metteure en scène ; Marjolijn van Heemstra, auteure et interprète néerlandaise
    modéré par Joëlle Gayot, critique théâtrale

    samedi 7 décembre → 16h
    entrée libre, réservation conseillée

    organisé dans le cadre d'Une semaine en compagnie par le TGP - CDN de Saint-Denis, le Collectif 12, Arcadi et la Maison des métallos

     

Dans le cadre de

usec13.jpg

Théâtre

Une semaine en compagnie

Pendant «Une semaine en compagnie», nous présentons trois spectacles qui tentent d'éclairer le monde qui nous entoure, aussi bien au travers de textes du XVIIIe siècle comme Modeste proposition mis en scène par Jonathan Heckel et Les Juifs par Olivia Kryger, que de textes contemporains comme Femme de chambre mis en scène par Sarah Capony. Les Optimistes, Paradis Impressions et Naissance sont programmés au TGP, CDN de Saint-Denis.