10 -> 13 juillet 2013
Théâtre

Les déterritorialisations du vecteur

vecteur_copie.jpg

© Michel Dukhan IRD

  • Le vecteur, c’est le moustique-tigre, ou aedes albopictus, qui transmet des virus comme la dengue ou le chikungunya. Alors, les hommes ne l’aiment pas beaucoup. Ils veulent le tuer partout mais c’est très compliqué car justement, ce petit moustique se déterritorialise tout le temps car lui, il aime l’homme. C’est alors une histoire d’amour impossible que raconte notre conférencier, en nous embarquant dans une épopée improbable entre Asie et Méditerranée, pneus, maladies, aires d’autoroutes, insecticides et pots de fleurs.

  • de et avec Frédéric Ferrer
    production / partenaires Vertical Détour, Domaine d’O – domaine départemental d’art et de culture (Hérault - Montpellier), La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, l’Observatoire de l’Espace du Centre national d’études spatiales, l’Institut Français – ministère des Affaires étrangères et européennes, la Fondation Cartier pour l’art contemporain – Paris, l’Entente Inter-
    départementale de démoustication (EID Méditerranée), l’Institut de recherche sur le développement (IRD Montpellier)

  • mercredi 10 juillet → 19h
    vendredi 12 juillet → 19h
    samedi 13 juillet → 18h30
    durée 1h

    tarif spectacle
    tarif préférentiel et tarif intégrale, cliquez ici

Dans le cadre de

carto_1_copie.jpg

Théâtre

Les Cartographies

Le metteur en scène Frédéric Ferrer propose quatre Cartographies, Petites conférences théâtrales sur les endroits du monde. Partant de faits réels autour du déréglement climatique, il pousse le raisonnement jusqu'au bout et dérape l'air de rien dans des hypothèses les plus fantaisistes. Suivez-le pendant une semaine à l'heure de l'apéro (et un verre offert) aux confins du monde : bienvenue en terra incognita !