lundi 10 juin 2013
Rencontre  /  Débat

Tous artistes ?

Frontières entre art et non-art : le cas du cirque et du trapèze

artification.jpg

copyright DR

  • Sorti en 2012 aux éditions de l’EHESS, l’ouvrage De l’artification – enquêtes sur le passage à l’art pose une question fondamentale: à quel moment le non-art devient-il art ? En prenant l’exemple de la danse hip-hop, comment la pratique par des adolescents donne-t-elle naissance à des compagnies de danse, des artistes, des spectacles, un discours critique, un festival comme le fut les Rencontres de La Villette ? Les sociologues Nathalie Heinich et Roberta Shapiro, codirectrices de l’ouvrage, explorent avec le néologisme « artification » ce « processus qui institutionnalise l’objet comme œuvre, la pratique comme art, les pratiquants comme artistes, les observateurs comme public ». Des enquêtes ont été menées sur des exemples divers : l’art brut, la bande dessinée, la magie, la mode, le graffiti… ainsi que les arts du cirque, sujet de cette rencontre. En 1859, La Course aux trapèzes fait sortir cet agrès des gymnases sur la piste du cirque : le processus de l’artification débute, transformant la discipline sportive en discipline artistique. Ce processus, qui va de pair avec l’émergence du « Nouveau Cirque », atteint un sommet avec la création de la compagnie Les Arts Sauts en 1993.

  • débat avec Nathalie Heinich et Roberta Shapiro, sociologues et codirectrices de l’ouvrage De l’artification ; Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel, cofondateurs des Arts Sauts, directeurs du Monfort théâtre
    animé par Magali Sizorn (sous réserve), sociologue ayant réalisé cette enquête
    en partenariat avec les éditions de l’EHESS

  • lundi 10 juin > 19h
    entrée libre, réservation conseillée