lundi 8 avril 2013
Projection  /  Débat

L'Honneur des gueules noires

  • Le film La Grande lutte des mineurs a été tourné bénévolement par les techniciens CGT du cinéma, sous la direction de Louis Daquin, pendant la grève d’automne 1948 qui touchait l’ensemble des bassins miniers français. Il constitue un témoignage précieux sur la situation sociale de la France à cette période.
    L’Honneur des gueules noires se focalise sur une des conséquences les plus terribles de cette grève : en effet, la répression ne s’est pas arrêtée avec la fin du conflit, le 29 novembre 1948. Quatre-vingt délégués syndicaux sont révoqués, près de trois mille mineurs sont licenciés, expulsés, dégradés, et les peines de prison se comptent par milliers. Un traitement infamant a été infligé à ces hommes qui n’avaient fait qu’exercer leur droit. C’est pourquoi certains d’entre eux ont décidé de se lancer dans une démarche judiciaire pour obtenir réparation. Le film reconstitue leur histoire grâce aux témoignages des survivants et de leurs familles.

    Avant la diffusion de L’Honneur des gueules noires sur France 3 le 1er mai 2013, les productions Arturo Mio et la Maison des métallos proposent cette avant-première suivie d’une rencontre avec Jean-Luc Raynaud, réalisateur ; Norbert Gimez, témoin ; Savine Bernard, avocate et témoin ; Emmanuelle Broussard-Veracchia, avocate et témoin ; Slim Ben Achour, avocat et témoin et sous réserve Joao Silva, avocat et témoin ; Tiennot Grumbach, avocat et témoin

     

  • L’Honneur des gueules noires
    documentaire de Jean-Luc Raynaud (France, 2012, 52 min, production Arturo Mio)
    précédé de La Grande Lutte des mineurs
    court métrage de Louis Daquin (France, 1948, 12 min, Ciné-Archives, fond audiovisuel du PCF – Mouvement ouvrier et démocratique)

  • lundi 8 avril > 19h
    entrée libre, réservation conseillée