16 -> 17 mai 2013
Marionnette

dura dita dura

Igor Gandra - Theatro de Ferro / Portugal

dita-dura-dita.jpg

copyright Susana Neves

  • Trente ans après la révolution des œillets et le retour de la démocratie au Portugal, une tendance à atténuer, voire nier la noirceur d’un demi-siècle de dictature se dessine, les nouvelles générations n’ayant pas connu le régime salazariste. Le Teatro de Ferro s’est saisi de l’urgence de raviver le souvenir de ces années de plomb, une époque où les murs avaient des oreilles, et où le silence valait plus que de l’or. Baltazar, le jeune héros de Dura Dita Dura, en est devenu muet. Muet, mais ni sourd ni aveugle, le garçon perce de son regard les ténèbres de la dictature. Igor Gandra joue du clair-obscur pour faire revivre les pantins muselés par le salazarisme et tous les obscurantismes de l’idéologie.
    Et la mélancolie du fado résonne en écho au texte magnifique de Regina Guimarães.
    Igor Gandra n’a pas vingt ans quand il rejoint, en 1993, le Teatro de marionetas do Porto. En 1999, il crée sa propre compagnie, le Teatro de Ferro. Il est depuis 2009 le directeur artistique du festival international de marionnettes de Porto.

  • texte et chanson Regina Guimarães
    mise en scène, scénographie et marionnettes Igor Gandra
    interprétation Igor Gandra
    musique Michael Nick
    chant fado Ana Deus
    lumières Rui Maia et TdF
    régie générale Virgínia Moreira, Gil Rovisco
    régie lumière Frederico Godinho
    régie son Gil Rovisco
    coproduction Teatro de Ferro, Festival Internacional de Marionetas do Porto FIMP, Festival Escrita na Paisagem, Festival Internacional de Marionetas e Formas Animadas de Lisboa

  • jeudi 16 mai > 21h
    vendredi 17 mai > 10h
    à partir de 12 ans
    spectacle en portugais surtitré
    durée 50 min
    tarif spécial BIAM B

Dans le cadre de

Performance  /  Atelier  /  Marionnette  /  Exposition

Biennale internationale des arts de la marionnette

Ce festival organisé cette année par le Théâtre de la Marionnette à Paris, la Ville de Pantin et la Maison des métallos, se déroule tous les deux ans depuis 2001 dans plusieurs lieux et s’adresse à un large public. Du 14 mai au 3 juin, 26 spectacles européens et 3 expositions au total forment un programme aussi copieux que varié, d’abord à la Maison des métallos, puis à Pantin, mais aussi dans d’autres lieux en Île-de-France.

Autour du spectacle

16 mai 2013
Rencontre  /  Débat

Rencontre autour de la dictature au Portugal

Nous proposons une rencontre à l'issue de la représentation avec Igor Gandra, marionnettiste et créateur de Dura Dita Dura, Victor Pereira, historien et maître de conférence à l'université de Pau et Hugo Dos Santos, président de l’association Mémoire vive.
débat modéré par Vasco Martins et Candida Rodrigues, membres de mémoire vive

jeudi 16 mai -> à l'issue de la représentation